Nos bureaux seront fermés du 15 au 31 juillet

11/04/2022
Les solutions pour la buée sur les vitres !

Les fenêtres dont le verre semble embué peuvent être divisées en deux catégories : la condensation sur les surfaces extérieures du verre et la condensation sur les surfaces intérieures du verre. La première est un phénomène courant et il n’y a pas grand-chose à faire pour y remédier ; la seconde est un problème plus grave et indique qu’il faut la remplacer.

Condensation sur les surfaces extérieures du verre

Lorsque nous parlons de « surfaces extérieures » du verre, nous faisons référence à la surface du verre que vous pouvez toucher physiquement sur vos fenêtres à double/triple vitrage. Comme indiqué précédemment, la condensation sur les surfaces extérieures du verre est un phénomène naturel qui se produit occasionnellement, même sur les fenêtres les plus efficaces sur le plan énergétique.

La buée sur les vitres est une forme de condensation, tout comme l’eau qui se forme à l’extérieur d’un grand verre de thé glacé dans la chaleur de l’été, tout cela provient de la vapeur d’eau présente dans l’air. La condensation des fenêtres est le résultat d’un excès d’humidité dans votre maison et le verre ne fait que fournir une surface froide visible sur laquelle l’humidité peut se condenser.

L’important, c’est que vos fenêtres et portes coulissantes embuées essaient de vous dire de réduire l’humidité intérieure avant qu’elle ne cause des problèmes cachés et coûteux ailleurs dans votre maison, comme l’écaillage de la peinture, le pourrissement du bois, le gauchissement des planchers, la détérioration de l’isolation, les moisissures et même les taches d’humidité sur les plafonds et les murs.

Il y a au moins deux mesures que vous pouvez prendre pour réduire l’humidité intérieure pendant l’hiver. D’abord, vous pouvez contrôler les sources d’humidité. Évacuez tous les brûleurs à gaz, les séchoirs à linge, etc. vers l’extérieur. Utilisez les ventilateurs d’extraction de la cuisine et de la salle de bains. Deuxièmement, vous pouvez ventiler votre maison. Comme l’air extérieur contient généralement moins de vapeur d’eau, il va « diluer » l’humidité de l’air intérieur. Cela se produit automatiquement dans les vieilles maisons grâce à l’infiltration constante d’air extérieur. Mais là encore, dans les maisons plus récentes et plus « étanches », la seule façon dont l’air extérieur peut entrer est la ventilation.

Condensation sur les surfaces intérieures du verre

Lorsque nous parlons de surfaces intérieures du verre, nous faisons référence aux surfaces intérieures du verre de vos fenêtres à double/triple vitrage que vous ne pouvez pas toucher physiquement. Il s’agit d’un problème plus inquiétant pour vos fenêtres et qui indique une défaillance du joint. Pour comprendre ce dont nous parlons, nous devons expliquer quelques principes de base.

Les fenêtres à double et triple vitrage ont un cadre qui maintient le verre en place. Ces cadres sont généralement en aluminium, en vinyle, en fibre de verre, en bois ou en un mélange composite. Les vitres elles-mêmes sont hermétiquement fermées et sont appelées vitres isolées.

De nombreuses fenêtres modernes remplissent le vide/espace entre les deux pièces de verre avec de l’argon pour améliorer les propriétés isolantes de la fenêtre. Le vide entre les deux vitres est étanche à l’air afin d’éviter que le gaz argon, qui permet d’économiser de l’énergie, ne s’échappe du double vitrage.

Si vous remarquez des condensations sur vos fenêtres et que vous ne pouvez pas les toucher/essuyer de l’intérieur ou de l’extérieur de votre maison, c’est que les joints de vos fenêtres ne font plus leur travail ou, pour être plus succinct, que la buée entre les deux morceaux de verre est un symptôme de défaillance du joint. En fait, l’humidité extérieure a pénétré dans le vitrage isolant autrefois étanche à l’air et peut être visible sous forme de condensation ou de dépôts de calcium/eau après que la condensation initiale se soit évaporée du vitrage isolant.

Que puis-je faire?

Vous pouvez soit remplacer le verre, soit remplacer l’ensemble de la fenêtre. Le remplacement de la vitre est généralement la moins chère des deux options et qui aura autant d’efficacité que le remplacement total pour ce genre de soucis.

Découvrez aussi tous les autres avantages de cette solution mais aussi les primes dans votre région

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Ceci pourrait également vous intéresser

Découvrez nos autres actualités et évènements.

Changer simplement le vitrage ou changer tout le châssis ?

3 raisons pour remplacer ses fenêtres pour améliorer la sécurité

Remplacer uniquement le vitrage et pas le châssis : c’est moins cher !

Merci !

Votre demande a été enregistrée et nous vous revenons dans les plus brefs délais.